dimanche 30 septembre 2018

PMA

Ce que je vais écrire ne va pas plaire, mais plaire n'a jamais vraiment été ma priorité, je préfère être fidèle à ce que je pense.

Le fait que la PMA soit autorisée pour les couples hétérosexuels et pas pour les couples homosexuels est une discrimination évidente et je serai de toutes les manifestations pour lutter contre cette discrimination.

Par contre il y a aussi une autre évidence pour moi: la population humaine n'est pas menacée d'extinction. Ou si elle l'est, c'est plutôt pour un problème de sur-population que de sous-population. 

De façon cohérente, je suis un fervent partisan de la limitation des naissances.

De façon tout également cohérente, je ne suis un partisan de la PMA pour personne.

Je ne comprends pas ce que certains appellent un désir d'enfant ou un droit à l'enfant. Pour moi il y a malheureusement beaucoup trop d'enfants orphelins, et si les gens veulent un enfant qu'ils l'adoptent et qu'ils prennent l'engagement de l'élever jusqu'à sa majorité.

Voilà, c'est court mais c'est clair.

2 commentaires:

  1. L'adoption est un parcours du combattant que tout le monde ne se sent pas capable d'affronter surtout s'il existe une alternative.
    On peut ne pas comprendre le désir d'enfant, il n'en existe pas moins et si la PMA et la GPA ne sont pas autorisées en France, les gens continueront à faire ce qu'ils font actuellement : à les pratiquer de façon clandestine ou artisanale.

    RépondreSupprimer
  2. Je pense qu'il faudrait effectivement rendre l'adoption plus accessible, c'est un parcours du combattant qui n'a pas lieu d'être.

    RépondreSupprimer