vendredi 22 juin 2018

Tomates

J’achète exclusivement mes fruits et légumes au marché, je boycotte les surfaces commerciales pour ces produits. Récemment j’étais dans un supermarché, il y avait des petites barquettes de tomates cerises que je trouvais très tentantes. Ce n’était pas cher, entre un et deux euros, mais quand on regarde le prix au kilo, on passe au dessus des six euros. Qui achèterait des tomates à six euros le kilo au marché ? Je trouvais ça sidérant.

Du coup j’ai regardé d’autres prix, ils développent toute une gamme de produits prêts à consommer pour le bobo qui veut manger des fruits et légumes frais en petite portion. Je suis tombé des nues. Tu peux acheter un gobelet en plastique de bâtonnets de carotte à croquer, l’équivalent de deux ou trois carottes, pour le prix de deux kilos de carottes. Tu peux acheter un gobelet d’ananas en morceau pour le prix de deux ananas entiers sur le marché. Tu peux acheter des spaghettis de courgette, l’équivalent d’une courgette grosso modo, pour le prix d’une dizaines de courgettes. C’est à la limite de l’escroquerie !

Et le pire, c’est que ça fonctionne ! Si les supermarchés proposent ces prix aberrants, c’est parce qu’il y a des gens qui les acceptent. Je ne comprends pas les gens.

Et après on va entendre dans les média que manger des fruits et des légumes ça coûte cher…

2 commentaires:

  1. j' étais dans le même esprit que toi et j' ai atténué mon ressenti. et puis j' ai parlé avec plusieurs personnes âgées et ou handicapées qui sont très contentes de ces petites portions épluchées et coupées car elles n'ont pas la force ou la motricité de le faire . Une pastèque c'est énorme et difficile à couperet cela leur permet d'en manger a un repas et non pas toute la semaine avec le risque qu'elle s'abime . Les légumes prêt à l'emploi aussi. alors oui c'est juste aberrant et cher mais cela ouvre des perspectives pour des gens qui sont limités en geste ou force . Ce qui sous entend que proposer de faire une salade de fruit ou d'apporter les légumes épluchés et coupés peut être un plaisir comme une part de gateau maison

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends ce que tu écrits pour les personnes âgées ou handicapées, c'est aussi valable dans une certaine mesure pour les personnes célibataires comme moi. Quand j'achète un chou au marché, je sais que je vais en manger pendant un mois. Mais les gens que je vois acheter ces produits sont souvent des trentenaires qui en ont les moyens, c'est extrêmement cher pour les petits budgets qui vont souvent de pair avec vieillesse et handicap. Pour les personnes âgées et handicapées, ça touche aussi le problème de l'individualisme de notre société et la façon dont on met au rebut tout ce qui ne fonctionne pas de manière optimale. C'est aberrant qu'une personne limitée ne puisse pas demander tout simplement à son voisin de lui couper un bout de pastèque ou de lui éplucher une pomme. Il ne fait pas bon vieillir dans nos sociétés qui se prétendent civilisées.

      Supprimer