samedi 2 juin 2018

Lui

Il est apparu en me demandant en ami sur Facebook. Il avait l'air d'un profil normal, j'ai accepté l'invitation. Aussitôt il a engagé la conversation sur Messenger. Il écrivait comme ces jeunes qui ne savent pas écrire et me font mal aux yeux. J'étais plutôt sur la réserve. Il a commencé à liker toutes mes photos, il me trouvait charmant, je trouvais ça flippant.

Les jours suivants, chaque fois que je mettais une photo sur mon profil j'avais droit à un like. J'étais à Ibiza, c'est un bel endroit pour faire des photos, mais de là à aimer toutes mes photos je trouvais ça plutôt inquiétant.

Son profil était assez vide, impossible de savoir si nous avions des amis communs. Par contre il y avait son âge, 31 ans; c'était jeune! Je lui ai fait remarquer que j'étais tout de même beaucoup plus âgé que lui. Et alors, c'est gênant a t-il répondu. Non, ce n'est pas gênant en soi, mais je préfère tout de même les gens de ma génération, je n'ai aucune appétence pour la jeunesse.

Et puis, sur ses rares photos de lui, il avait toujours d'énormes écouteurs sur les oreilles. Encore un hyper connecté qui écoute de la musique en permanence et qui est incapable de supporter deux minutes de silence? Pour moi qui ne possède même pas d'écouteurs et qui n'écoute de la musique que chez moi, c'est effrayant! Et puis, peut-on tomber amoureux d'une simple photo de visage? Étais-je tombé sur un esprit simple?

Il s'est mis à me contacter tous les soirs sur Messenger dès qu'il me voyait connecté. J'essayais d'être bref, moi qui ne supporte que le réel et évite les conversations en ligne avec des inconnus, mais je me sentais presque surveillé. Un stalker? Il avait déjà proposé qu'on se rencontre à mon retour à Paris; je ne sais pas si j'étais dans l'expectative ou pas. Je suis incapable de tomber amoureux autrement qu'au réel et cette façon de faire me surprenait.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire