jeudi 12 avril 2018

Malaga (17)

Un lundi qui ressemble à un dimanche? Exactement! Sauf qu'aujourd'hui la librairie était ouverte et que j'y ai trouvé un livre de Carlos Montero dont j'avais beaucoup aimé "Los tatuajes no se borran con laser". J'ai donc commencé la lecture de "El desorden que dejas" sur la plage cet après-midi. Journée tranquille au soleil, restaurant indien en soirée mais qui ne m'a pas convaincu. J'en avais déjà essayé un à Madrid qui m'avait fait aussi peu d'effet, j'ai l'impression que la cuisine indienne espagnole n'est pas la même que la cuisine indienne française.




Le mardi c'était le jour du départ, mais je voulais absolument passer au musée Carmen Thyssen voir l'exposition "Mediterraneo, una arcadia reinventada". C'est un musée que j'aime beaucoup, avec une réelle programmation et des expositions intéressantes. Cette exposition allait de Signac à Picasso en passant par Maillol ou Duffy et m'a, entre autres, permis de découvrir le peintre catalan Joaquim Sunyer. Une exposition intéressante, que vous pouvez encore aller voir, elle s'achèvera en septembre. Bien sûr, comme d'habitude, je suis passé par les collections permanentes pour aller dire bonjour à la Santa Marina de Francisco de Zurbaran




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire