mercredi 28 mars 2018

Parc canin

Je l’avais déjà remarqué à Séville, je l’ai revu à Valence ces jours passés; en Espagne il y a dans les jardins publics des espaces clos pour les chiens. Ce sont des espaces où les chiens sont détachés et jouent entre eux en toute liberté. Et il y a des pelles et balais pour que les propriétaires ramassent les crottes de leur chien et les mettent à la poubelle. C’est hyper banal et hyper simple comme idée, mais quand on essaie d’imaginer la même chose en France, on se rend vite compte qu’on ne vit pas dans les mêmes réalités.

En France les chiens sont élevés pour être toujours attachés et gueuler sur le premier chien qui passe à côté. Plus le chien tire sur sa laisse, plus le maître au bout de la laisse et content. Du coup on se retrouve avec des chiens qui s’attaquent entre eux, comportement qui n’est absolument pas naturel, mais le fruit d’une éducation malveillante. Je l’ai encore constaté lors de mon dernier jogging à Boulogne, un chien en liberté qui a attaqué un autre chien et lui a à moitié arraché l’oreille. Notre société du chacun pour soi arrive même à avoir des conséquences néfastes sur le comportement de nos animaux.

Quant à l’option ramassage des crottes, on sait bien que le français moyen s’estime trop intelligent pour ramasser les crottes, d’autres le feront pour lui. Et laisse une pelle en libre-service quelque part, tu trouveras toujours quelqu’un pour se l’approprier, les notions de civisme et de bien commun n’existent pas en France. C’est fou ce qu’un simple enclos pour chiens peut révéler sur notre société malade !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire