samedi 24 mars 2018

Fallas 2018 (3)

A Valence dès la sortie du train c'était la cohue, le bruit des pétards et les odeurs de graillon, ce n'est pas le genre de fête où on croque des pommes et boit des jus de fruits. L'offrande était bien entamée déjà, deux flots continus de gens endimanchés marchaient au pas avec l'accompagnement de leur petit orchestre. Chaque quartier avait son porte-drapeau, sa reine du jour (reconnaissable à ce qu'elle marchait seule et avec un bouquet multicolore), son flots de personnes en lignes bien espacées avec un bouquet identique pour toutes les femmes, et son orchestre musical. Une chorégraphie bien orchestrée, pour un flot qui semble ne jamais terminer. Il y a deux trajets qui aboutissent à la place de la Vierge devant la statue de Notre-Dame des Abandonnés où les bouquets sont offerts. Des personnes sur place ont la tache de placer les bouquets sur le manteau de la madone, suivant un motif qui change tous les ans, tandis que les deux flots de personnes continuent à avancer pour se disperser plus loin. Je suis resté quelques temps, mais ça semblait vraiment sans fin.

D'ailleurs quand je suis repassé le soir, ce n'était toujours pas fini, à minuit il y avait encore des gens qui défilaient pour apporter leur bouquet de fleurs. Je n'imagine pas tout le travail d'organisation qu'il y a derrière. Ensuite il y a eu un autre superbe feu d'artifice sur le paseo de Alameda, une autre journée bien remplie.









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire