lundi 5 février 2018

Barcelone 2018 (2)

Après cette visite du MNAC, je suis redescendu de la colline de Montjuic jusqu'à la place d'Espagne (place un peu tristoune, une belle fontaine au milieu d'un rond-point inaccessible aux piétons, le côté ville dédiée à la voiture que je n'apprécie pas à Barcelone) et j'ai pris l'interminable avenue del Paral-lel jusqu'au port et au monument dédié à Christophe Colomb. Il faisait un magnifique ciel bleu.

J'ai remonté un peu les ramblas, j'ai eu la surprise d'y voir les mêmes fontaines à eau qu'à Paris, puis j'ai bifurqué vers la Place Royale et la vieille ville avec l'objectif d'aller acheter des livres dans une librairie LGBT dont j'avais noté l'adresse avant de venir. La librairie était décevante, un maigre couloir avec des livres en exemplaire unique et dans un état plus ou moins avancé. J'ai acheté deux livres, parce que je ne voulais pas repartir bredouille, mais c'est évident que je ne remettrais plus les pieds dans cette librairie.

Les journées sont courtes en hiver, et le ciel était crépusculaire. Je suis passé par le fameux marché de la Boqueria dont les étals de fruits sont toujours un régal pour les yeux et je me suis offert un smoothie avant de rentrer me poser à l'hôtel.

Je suis ressorti le soir, pour dîner et prendre le pouls de la ville en nocturne, mais le pouls de la ville battait au ralenti ce vendredi soir. J'ai trouvé ça un peu surprenant pour une ville de cette taille-là, les rues étaient quasi-désertes. Une fois leur commerce fermé, les gens rentraient chez eux et ne ressortaient pas. C'est l'hiver...






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire