lundi 20 novembre 2017

Diane a les épaules

Le sujet du film faisait que j'ai voulu aller voir ce film dès sa sortie, ayant peur qu'il ne reste pas longtemps à l'affiche, victime de la censure ou de la bien-pensance collective. C'est l'histoire d'une femme qui n'a aucun attrait pour la maternité mais qui porte un enfant pour un couple d'amis, enfant auquel elle prend soin pendant toute sa grossesse de ne pas s'attacher, le traitant comme un hôte passager de son ventre. Puis un homme débarque, ils éprouvent des sentiments l'un pour l'autre, mais l'homme ne prend pas avec autant de légèreté qu'elle l'enfant qu'elle porte pour autrui.

C'est un film frais, vivifiant, alerte, qui ne tombe pas dans le piège de l'intellectualisation de la situation ou de la leçon de morale ou du parti-pris. Je suppose que rester neutre n'a pas du être facile, mais le film reste dans une objectivité très factuelle, ne tombe pas dans le pathos. J'ai aimé, même si j'ai parfois trouvé que l'actrice en faisant un peu trop dans son côté butch et désinvolte. Un film imparfait, soit, mais un film qui a le mérite d'aborder un sujet de société. A voir!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire