mardi 26 avril 2016

Splash!

Splash! Le bruit l'avait sorti de la douce torpeur à laquelle il s'était laissé aller, allongé sur le sable, grisé par la douce brise marine. Il avait ouvert les yeux sur le ciel plombé, un jour gris où la plage était déserte, comme souvent avant la saison estivale. Mais là il y avait quelqu'un, un homme avait plongé dans l'eau et nageait, une cinquantaine de mètres plus loin.

Après quelques longueurs de crawl, il était ressorti, l'eau ruisselant sur son corps caramel, et avait marché vers le sac qu'il avait abandonné sur le sable. Il avait sorti sa serviette et s'était essuyé vigoureusement, frottant avec énergie sa masse de cheveux noirs. Il avait enfilé un short court délavé par le soleil, remis ses tennis usagées, et avait disparu dans la pinède du bord de mer, torse nu avec sa serviette jetée sur l'épaule.

La plage pouvait reprendre sa quiétude ordinaire, le vent pouvait recouvrir l'empreinte de ses pas dans le sable. Il ferma les yeux à nouveau, savourant le plaisir d'être seul au monde sur cette plage paradisiaque au ciel nébuleux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire